#ChallengeAZ… P comme Pain…

Quel est l’aliment qui nous relie à nos ancêtres ?
                                                           

                    Le pain, bien sûr !

Le pain est l’aliment de base dans beaucoup de sociétés.

Mais, saviez-vous que le pain existe depuis la nuit des temps :
On trouve des traces de pain sans levain sous le « Paléolithique supérieur »
Les égyptiens auraient inventé le pain au levain et les grecs, le métier de boulanger.

Nos ancêtres se nourrissaient essentiellement de pain.
En 1880, la consommation moyenne, par jour et par personne, était de 600g. Aujourd’hui, nous n’en consommons plus que 130g.

La vie de nos ancêtres dépendait de cet aliment. Lorsque les récoltes étaient insuffisantes, les pauvres se nourrissaient avec du « pain de disette », fade et gris ou du « pain de famine » fait à partir d’argile, de paille, d’écorce d’arbre ou de farine de gland.
Le « pain de fougère » était un des « pain de disette » utilisé jusqu’au XIXe siècle.

Max Gallo écrit dans le Petit Dictionnaire Amoureux de l’Histoire de France :

Que le pain vienne à manquer parce que la récolte de blé avait été mauvaise et c’était la disette, puis la colère, la révolte, l’attaque des greniers, des chariots qui transportaient les sacs de grains au moulin.

Ainsi écrire l’histoire du pain, c’est dérouler l’Histoire de France, évoquer les révoltes paysannes, les émeutes dans les villes, les pillages des boulangeries…

On tue pour avoir du pain. On dresse des barricades, on crie : « Du pain ou du plomb « !

Le royaume tremble en 1775 quand éclate le « guerre des farines », lorsque Turgot a voulu libéré le commerce des grains…

La rareté et la cherté du pain est une des causes de la Révolution. Quand les femmes de Paris, les 5 et 6 octobre 1789, parce qu’elles manquent de pain, s’en vont à Versailles chercher Louis XVI pour le ramener à Paris, elles nomment la famille royale : » le boulanger, la boulangère et le petit mitron »!

Tout est dit dans l’histoire du pain et celle de la France.

L’avènement de l’industrialisation fait progresser les techniques de fabrication du pain.
Le pain noir va disparaître au profit du pain blanc.
La baguette a fait son apparition vers 1836.

Le pain est un symbole. On le trouve dans la religion, la littérature, la peinture, le cinéma ainsi que dans les contes pour enfants !

De lui dérive le terme « compagnon » : littéralement, la personne avec (cum en latin) qui l’on partage son pain (panis en latin) ; de compagnon vient le mot copain.

En écrivant ces lignes, je ne peux m’empêcher de penser à mes ancêtres qui ont fini leur vie « mendiants »… En luttant pour obtenir un morceau de pain…


Sources : Wikipédia
                Dictionnaire amoureux de l’histoire de France – Max gallo
                Image : La porteuse de pain – Agence Meurisse – Gallica -BNF








Une réflexion sur « #ChallengeAZ… P comme Pain… »

  1. Comme dirait mon père, reprenant un personnage dont il aime voir les films : mais oui, c’est bien sûr…
    Ah le pain, c’est vrai que c’est une histoire qui nous relit à nos ancêtres, il faut dire que c’est tellement bon surtout quand il est bien chaud et croustillant avec le beurre qui fond dessus…
    J’ai eu l’occasion, lorsque j’étais enfant, de goûter au bon gros pain de campagne c’était si bon et que de bons souvenirs avec le pain…
    Et vu que c’était leur aliment va-t-on dire « principal » il n’est en rien d’étonnant ce qu’il se passait quand le pain venait à manquer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *