Introduction

Ça y est, j’ai crée un BLOG !

Si je suis tombée dedans, c’est la faute à Sophie ! 

– Sophie Boudarel  – Généalogiste professionnelle et créatrice du blog  » La gazette des ancêtres »

Tout a commencé la semaine dernière, lors d’une formation organisée par la « Revue française de généalogie » sur le thème : « Écrire et raconter sa généalogie » où j’étais inscrite avec une douzaine de participants.

Pendant deux jours, Hèlène Soula, biographe familiale, auteur du livre « Écrire l’histoire de sa famille » et Charles Hervis, rédacteur en chef de la revue nous ont clairement expliqué comment rédiger notre histoire familiale et publier un livre.

Et puis, Sophie est arrivée…
Elle nous a convaincu de ne pas appréhender le web, les réseaux sociaux et pourquoi pas, de partager nos recherches généalogiques sur internet.

Chiche…

Deux jours plus tard, installée devant le clavier de mon ordinateur, je rédige ces quelques lignes…

J’ai enfourché la machine à remonter le temps depuis une dizaine d’années et je mène conjointement des recherches personnelles et maritales.

Mes racines sont picardes par mon père ; normandes et bretonnes par ma mère.
Celles de mon époux sont auvergnates (Haute-Loire & Cantal)

Nos ancêtres sont des gens simples ; mais pas sans histoire…

Bienvenue sur ce blog à la famille, aux cousins connus et inconnus ainsi qu’aux passionnés de généalogie !

Suivez-moi sur le chemin de mes découvertes et n’hésitez pas à me contacter ou à me laisser vos commentaires !

10 réflexions sur « Introduction »

  1. Bravo a vous. C est une bonne chose de faite. Sophie doit etre fiere de voir que son travail a pu pousser certains à se lancer. Maintenant, on est impatients de decouvrir l histoire de votre famille et de vos ancetres 😉

  2. Bonjour Evelyne,

    Mince ! Après Brigitte qui m’accuse de la faire trop cogiter sur son organisation, me voilà de nouveau accusée !
    Je suis heureuse de voir que vous tentez cette belle aventure qu’est la rédaction d’un blog généalogique.
    J’ai hâte de vous lire.

    A bientôt,

    Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *