3 – ChallengeAZ – Lettre C



C comme Culinaire :

Nos ancêtres nous ont légué la « cuisine du terroir »,  autant de petits plats spécifiques à nos régions.  Parmi ces spécialités, il en est une qui me rappelle l’enfance, son nom : « la teurgoule ou bourgoule ou torgole. »

Ce dessert typiquement normand (Calvados et Orne) était traditionnellement confectionné lors des repas de fête.

L’origine du terme viendrait de « se tordre la goule » (la bouche).
Était-ce dû au fait que l’on dégustait ce plat très chaud ou au fait que les premières versions n’avaient pas atteint le moelleux d’aujourd’hui ? Nul ne le sait vraiment.

La teurgoule est un dessert composé de riz au lait sucré généralement parfumé à la cannelle cuit à four très doux, pendant environ 5 heures, dans une terrine conçue à cet usage. Les grains de riz doivent être crémeux et fondants.

Elle se déguste chaude avec la fallue, une brioche allongée (fabriquée à partir de pâte à pain, d’œufs, de beurre et de crème fraîche), le tout accompagné de cidre.

L’origine de la teurgoule remonte à Louis XIV qui pour combattre les anglais, hollandais et espagnols autorise les marins français à attaquer les bateaux ennemis pour saisir les cargaisons. Le butin était réparti entre le Trésor Royal, les armateurs et l’équipage.

C’est ainsi que les normands découvrirent le riz et la cannelle.

*D’autres sources en attribuent la création à François-Jean Orceau de Fontette (officier de l’Ancien Régime) qui aurait fait venir d’outremer une cargaison de riz, en 1757, à l’occasion d’une disette. Il fit placarder cette recette pour cuisiner cette céréale alors inconnue dans cette région.

Aujourd’hui, il existe des « Confréries de la Teurgoule » :
http://www.teurgoule-normandie.confreries.org

Vous trouverez sur le site les recettes de la teurgoule et de la fallue.  Essayez… Délicieux et … Roboratif !

*Source : Wikipédia : François-Jean Orceau
  Bibliographie : Robert Patry : Une ville en province, Caen pendant la révolution de 1789.
                           Condé sur Noireau – Editions C. Corlet-1983

 

6 réflexions sur « 3 – ChallengeAZ – Lettre C »

  1. Chère voisine… Point de polémique, ici… Etant d’origine bretonne et normande (un sacré mélange!). Je ne savais pas que la teurgoule avait franchi les frontières ! Mais son origine est bien normande 🙂
    Bonne journée
    Evelyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *