13 – GénéA à Z – Lettre L

L comme Livret militaire :

Le livret militaire appelé autrefois livret individuel apparaît sous Napoléon III.
Il s’inscrit au cœur des dispositions législatives qui régissent les armées et est délivré à toute personne effectuant son service militaire.
(Larousse de la généalogie – Editions Larousse)


J’ai retrouvé dans les archives familiales, le livret militaire de Raymond ACHON (grand-père paternel en Auvergne) né le 29 novembre 1874.
Après avoir fait son service militaire comme artificier, il a été mobilisé le 2 août 1914 pour participer à la Première Guerre Mondiale.

Ce petit livret jauni par le temps et enfoui dans le fond d’une valise reste le témoin d’une période sombre où les hommes partaient en laissant derrière eux leur famille.
Il ne dit pas les sacrifices, la peur et la solitude…
Tout passe, reste ce petit livret qui semble dire : n’oubliez pas!



 
 
 

Classe 1894
 Matricule 1883 : Raymond mesurait 1m73 – cheveux et sourcils châtains – yeux gris – front large – nez moyen – bouche moyenne – menton rond – visage ovale

 

Incorporations et immatriculations successives : Raymond est incorporé au 16è Rgt d’artillerie à compter du 16/11/1895.
Il devient artificier le 8/10/1896. Il passe dans la Réserve le 1er/11/1898.
Appelé par ordre de mobilisation générale le 02/08/1914, il arrive au 10è Rgt d’artillerie à pied. Le 8/12/1814, il passe dans l’escadron d’Etaples du 16è Rgt d’artillerie. Le 26/02/1915, il arrive au détachement de la 7è armée D.E.S. Puis le 1er/02/1916, il est affecté au 113 Rgt d’artillerie lourde suivant l’ordre du Général commandant les déficits d’artillerie de la 13è région. Enfin, il est affecté à la 6è S.M.A le 26/02/1916.

Instruction Générale, militaire et diverses : Raymond sait lire et écrire. Il débute l’instruction militaire le 17 novembre 1895, elle s’achève le 25 juillet 1896. Il est mobilisable  à partir du 10 avril 1896.
Il a suivi les cours des candidats artificiers du 2 au 26 mars 1896. A satisfait.
Il ne sait pas nager au moment de son incorporation et il ne sait pas toujours pas nager au moment de son passage dans la réserve.

Liste des effets et matériel dont tous les hommes doivent être détenteurs.

Tableau indiquant les mesures de l’homme

Certificat de passage dans la réserve lors de son service militaire.

Certificat de démobilisation après la Première Guerre Mondiale.

 













3 réflexions sur « 13 – GénéA à Z – Lettre L »

  1. ça fait partie de ce que j’appelle « les trésors » ! J’ai aussi celui de mon grand-père, un miracle qu’il soit parvenu jusqu’à nous. On trouve aussi maintenant sur internet des renseignements du même ordre, mais plus anciens. J’en ai trouvé pour certains lointains cousins de Haute-Marne fin 19e début 20e siècle. C’est passionnant aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *