La médaille de Sainte-Hélène en Haute-Loire

En créant la médaille de Sainte-Hélène, Napoléon III a exécuté l’une des dernières volontés de son oncle.
Cette décoration instituée en 1857 rend hommage aux combattants des guerres de la Révolution et de l’Empire (1792/1815) encore vivants quarante ans après la défaite de Napoléon 1er.

Nous avons, dans nos familles, des ancêtres qui ont fait les campagnes napoléoniennes. Certains d’entre eux, 405 000 plus exactement, ont reçu la médaille de Sainte-Hélène.

Les archives départementales de la Haute-Loire possèdent, à ce propos, de nombreux  documents.  Sur les communes de Lorlanges, Léotoing & Bournoncle, j’ai recensé pas moins de 35 vétérans récipiendaires, dont les ancêtres  :

– Jean ACHON ° 1795 + 1868 – soldat au 31è Régiment d’infanterie de ligne – période :1814/1815 –

– Jean LESCURE ° 1795 – soldat au 2e Bt 4e Cie du 31e Régiment d’infanterie légère – période 1814/1815

– Gabriel CHAZAL

et les collatéraux :

– Jean CHABRILLAT
– Jean VARENNE
– Jean LAGARDE

Une étude, écrite par Philippe RAMONA, est parue dans * « Les cahiers de la Haute-Loire » en 2001 ; elle est également publiée sur le site : www.stehelene.org. C’est une grande chance pour mieux connaître la vie de ces vieux soldats altiligériens:

 

Source :* Les Cahiers de la Haute-Loire, Archives départementales, 4 avenue de Tonbridge 43000 LE PUY 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *