#Généathème : Une épine généalogique – Episode 2….

Au mois de janvier, je vous faisais part de mon épine généalogique concernant l’acte de mariage de mes arrières grands-parents maternels :

                                    Victor Emile Berthault & Marie Suzanne Tourré

Voir article ici : http://www.ciel-mes-aieux.com/?p=53

Suite aux commentaires reçus, je me suis rendue aux Archives Départementales de l’Orne à Alençon.

J’ai trouvé divers documents concernant la conscription de Victor Emile :

Registre du tirage au sort classe 1856 (R 637) :

 
 
 

J’apprends que Victor Emile était domestique à Montilli en 1856. Cette commune est voisine de Saint-Pierre du Regard, son lieu de naissance.

Registre des listes par canton du contingent de l’Armée Territoriale (R 786) :

 
 
 
Le registre confirme que Victor Emile était domestique et qu’il résidait à Montilli. Il indique également qu’il mesurait 1m70, qu’il était bon pour le service et qu’il a été affecté dans un régiment de Chasseurs d’Afrique.
 
– Registre des délibérations du Conseil de révision (R 541) : 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
 
 
 
 
Ce registre ne m’apprend rien de plus. Cependant, c’est la première fois que je consulte ce genre d’archives.
 
 
 
Mais revenons à mon conscrit… A cette époque, les Chasseurs d’Afrique partaient pour   l’Algérie. Cela confirme, que Victor & Marie Suzanne se sont sans aucun doute rencontrés dans ce pays.
 
Mais je n’ai toujours pas trouvé leur acte de mariage !
 
J’ai donc recherché sur le site du CAOM (Centre des Archives d’Outre-Mer) une éventuelle union. Mais, l’état civil en ligne ne recense pas le mariage.
 
J’ai également consulté les tables décennales de l’état civil de Toulon et de Marseille pensant que peut-être ils s’étaient mariés dans une de ces villes portuaires. Là, non plus, je n’ai rien trouvé.
 
J’ai, aussi, consulté les tables de recensements de population de Montilli : pas de trace du couple.
 
 
Je ne désespère pas trouver l’acte de mariage. La prochaine étape sera de me rendre au SHD (Service Historique de la Défense) à Vincennes pour y chercher l’historique des régiments de Chasseurs d’Afrique et au CAOM à Aix en Provence pour y chercher le couple dans des documents non numérisés ( ex : liste de passagers)
 
La généalogie n’est pas un long fleuve tranquille…
 
A suivre…
 
 
Sources : A.D Orne                                                                                                                                                             
 

Publié par

evelyne

Généalogiste curieuse, passionnée par l'Histoire mais surtout par les petites histoires de la grande Histoire et par la cuisine de nos ancêtres.

11 réflexions au sujet de « #Généathème : Une épine généalogique – Episode 2…. »

  1. Je n’ai pas fait grand chose.Je suis content pour vous et pour Elise dont la contribution dans l’extraction de cette épine généalogique a été décisive.
    Bonne soirée à vous aussi.

    1. Bonsoir Philippe,
      Un grand merci à vous également…
      L’entraide généalogique n’est pas un vain mot….

      Je suis très heureuse d’avoir trouvé l’acte de mariage. ;-D

      Bonne soirée

  2. Bonsoir Evelyne,
    Par curiosité je viens d’aller faire un tour sur le site http://www.culture.fr/Genealogie qui permet la recherche par nom dans les archives algériennes (entre autres). En cherchant « Berthault Victor », il me propose un mariage à Blida en 1874 entre Victor Emile Bertault et Marie Suzanne Courre. Il y a des petites différences dans les noms mais j’ai bien l’impression qu’il s’agit de tes ancêtres.
    Malheureusement, je n’arrive pas à accéder à l’acte via l’application des ANOM (problème avec Java). J’espère que pour toi cela marchera, et que ce sont bien tes ancêtres !
    Bonnes recherches,
    Elise

    1. Bonsoir Elise,
      Bonsoir Evelyne,
      Pour Java,il faut « bidouiller » une règle de sécurité et l’accès devient possible sur ANOM.Je cherche le mode d’emploi sur le site de Java.
      Bravo pour la recherche.

    2. Bonsoir Elise,
      Je suis retournée sur le site des ANOM…
      Suivant la façon dont la façon dont effectue la recherche, les réponses ne sont pas les mêmes.
      Mais grâce à ton commentaire, j’ai lancé la recherche par commune, entre autre : Blida, sans préciser de nom et j’ai pu consulter le registre des mariages de l’année 1874.
      Et j’ai enfin trouvé l’acte de mariage de mes AGP… Youpi !!!
      Je te remercie pour ton aide car mon épine généalogique est résolue 😉
      Cela mérite un petit billet (épisode 3)
      Mille bises
      Evelyne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam