#Généathème : Vous avez dit FERAND ou FERY ?

Aie, aie, aie… Une épine s’est infiltrée dans une branche de mon arbre. Sans doute, pourrez-vous m’aider à l’extraire.
Voici mon problème :

Mon Sosa 34, Simon FERY épouse, en secondes noces, Marie Elisabeth COCHET le 31 décembre 1787 à Eppes dans l’Aisne. Son père, Gérard, est présent et signe également ainsi que Louis BRIDE, son oncle. L’acte ne précise pas le patronyme de sa mère et si elle est présente :

IMG_2007

Simon et Marie Elisabeth décèdent ensemble le 28 janvier 1815, unis jusque dans la mort.
L’acte de décès de Simon stipule qu’il était âgé de 64 ans, j’estime donc son année de sa naissance à 1751.

En effectuant une visite sur Généanet, je trouve le couple dans quelques arbres en ligne. Simon serait né le 10 décembre 1751 à Eppes.
J’obtiens l’acte en consultant les registres paroissiaux sur le site des A.D de l’Aisne :

IMG_2006
Mais surprise, son père s’appelle Gérard FERAND et non FERY et sa mère Marie-Françoise BRIDE. A t’ elle un lien de parenté avec Louis, témoin au mariage de Simon ?
Quant au patronyme, s’agit’ il d’une interprétation de la part du prêtre lié à la prononciation ? Non, car Gérard signe bien FERAND.

Sur Généanet, les généalogistes semblent accepter ce changement de nom sans sourciller : FERAND s’orthographiant aussi FERAIN, puis FERY.

Je suis plus dubitative et lorsque je compare les signatures sur l’acte de naissance et l’acte de mariage de Simon, je me demande s’il s’agit bien de la même personne.
Et pourquoi Gérard aurait’ il modifié son patronyme ?

Qu’en pensez-vous ?

 

Sources : AD Aisne – registres paroissiaux – 5MI0102 et 5MI0103

 

 

 

 

 

 

 

Publié par

evelyne

Généalogiste curieuse, passionnée par l’Histoire mais surtout par les petites histoires de la grande Histoire…

9 thoughts on “#Généathème : Vous avez dit FERAND ou FERY ?”

  1. La prudence est de mise, c’est dommage pour ceux qui s’attribuent des ancêtres sans avoir de certitudes. Gérard Ferand pourrait-il signer Fery ? Chacun de ces hommes a une signature bien affirmée.

  2. Tout évolue… même les langues, et rien ne me surprend dans votre réflexion. Je fait des dépouillements d’actes depuis longtemps sur la Haute Savoie et j’ai remarqué souvent que la lettre Y avant faisait place à une terminaison de patronymes ou de fin de nom de lieux. Les dialectes d’origines des différentes langages » Occito provençal » y sont certainement pour quelques choses. On retrouve souvent cette « variété ».
    Genéanet n’étant pas une source toujours très fiable puisque parfois il y a des copier coller , il faut donc faire attention en effet.
    Mais il semble que vos données concordent et ils serait intéressant de contacter les membres dont l’arbre vous parait en phase avec vos trouvailles car après tout il est tout à fait possible que Ferand / Fery soit pareil.
    Il me semble que tout concorde aussi pour le Louis , oncle et certainement frère de la mère. Amicalement

  3. Notre langue est tout , elle évolue, j’ai moi même remarqué plus d’une fois des orthographes variables sur les patronymes mais restant semblables . C’est le cas en Haute Savoie : le dialecte d’origine de différents dialectes occito provençales, le Y prenant place souvent à la fin d’un patronyme ou un nom de lieu. Exemple de la commune actuelle de Reignier jusqu’à il a peu encore les anciens disait Regny. je ne vois que cette explication car vos personnages semblent tout à fait concordé et le Louis témoin et oncle ne peut être que le frère de la mère . A vérifier quand même sur le premier X. Par ailleur Généanet n’étant pas une source très sûre puisque beaucoup de personnes ne font que recopier, il faut donc faire attention. Mais il se peut que les membres sérieux , ces derniers soient arrivés à la même conclusion que vous , ils seraient intéressant de les contacter pour savoir Geneanet est aussi un site d’échange, bien heureusement. Bien amicalement

  4. Avez-vous trouvé le 1° mariage de Simon FERY? Il donnerait peut-être plus de détail sur sa filiation…

      1. Si elle n’est pas décédée à Eppes et que vous n’y trouvez pas d’enfants c’est qu’ils ont dû vivre ailleurs avant le 2° mariage de Simon. Voir sur Bruyères où les BOTTIER (BOTIER/BOTHIÉ) sont nombreux.

    1. Je suis bien d’accord d’où mon interrogation, mais cela n’a pas l’air de perturber toutes les personnes affichant leur arbre sur Généanet avec cette filiation ascendante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam