La Cité Malesherbes…

La Cité Malesherbes est une voie privée, protégée par d’élégants portails, dans le 9è Arrondissement de Paris.

BCANC7AT

Elle débute au 59 rue des Martyrs et se termine au 22 rue Victor Massé (jadis rue Laval)

Cette cité se trouve aux confins de la nouvelle Athènes et de Montmartre.

Elle est située sur l’emplacement de l’hôtel particulier de Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (1721-1794) : ministre, académicien, juriste, défenseur de l’Encyclopédie et protecteur de Diderot. Défenseur de Louis XVI, il fut guillotiné en 1794. Son hôtel particulier et ses terres occupaient plus d’un hectare et demi.

Adrien Abraham, dernier propriétaire de l’Hôtel Malesherbes décida, en 1855, de réaliser une opération immobilière en détruisant sa résidence et en créant une nouvelle voie.  Mais, il prit le parti d’affecter les terrains à l’édification d’une quinzaine de petits hôtels particuliers attirant ainsi des artistes (peintres, acteurs dramatiques…), des intellectuels en vogue de la nouvelle Athènes, de grands bourgeois mais aussi quelques dames entretenues.

On peut encore admirer les façades de ces riches demeures, notamment au numéro 11, avec une devanture polychrome ornée de céramiques, laves et terres cuites émaillées, œuvre de l’architecte Jal pour le compte du peintre Jolivet. Cet hôtel est classé Monument Historique.

malesherbes_300-9c91f

Le numéro douze abrita la S.F.I.O (Section française de l’International Socialiste) créée en 1905, puis le P.S entre 1936 et 1975. Aujourd’hui, on y trouve la Fondation Jean Jaurès.

Au numéro 17, la cité forme un coude. La Villa Carla construite en 1857 par Jacques Amoudru présente une belle rotonde et sur la façade de briques roses et de pierre , on peut voir deux profils dans deux médaillons. Une échauguette néo-gothique a été ajoutée à son extrémité.

malesherbes2_300-838b9

Et pour finir cette visite, revenons au numéro trois  qui abritait la clinique Marie-Louise dont la spécialité était une maternité, aujourd’hui disparue.

Pour l’anecdote : Bernard Buffet, Johnny Hallyday, Françoise Hardy y sont nés….

Et, et… c’est également là que j’ai montré le bout de mon nez… il y a maintenant plusieurs décennies.

Je n’étais jamais allée sur mon lieu de naissance… Et lors d’une promenade , j’ai découvert un bel endroit où plane encore le romantisme parisien du XIXe siècle.

Et vous, que connaissez-vous de votre lieu de naissance  ?

 

 

Sources : www.mairie9.paris.fr

 

 

 

 

Publié par

evelyne

Généalogiste curieuse, passionnée par l'Histoire mais surtout par les petites histoires de la grande Histoire et par la cuisine de nos ancêtres.

26 réflexions au sujet de « La Cité Malesherbes… »

  1. Merci pour cette page d’histoire empreinte de nostalgie. Je suis né le 10 novembre 1950 à la maternité Marie-Louise. Je n’ai jamais eu la curiosité de visiter la cité Malesherbes. Cela ne saurait tarder!
    Mes parents, comme beaucoup de jeunes couples à l’époque, habitaient à l’hôtel rue Manuel. Peut-on retrouver la trace d’un tel établissement ?

  2. J’y suis née le 26 juin 1966, aux forceps. Ma mère m’a toujours parlé de l’accouchement comme d’une boucherie. Petite, l’idée d’enfanter n’allait pas de soi ni celle de me marier, sans compter que ni l’un ni l’autre ne me laissait rêveuse. Ce n’est donc pas un hasard que je me sois bien gardée de donner la vie – une façon d’arrêter l’hémorragie… – et de ne pas m’engager, à quelque niveau que ce soit, plus qu’il n’en faut. De la même façon qu’il n’y a plus de clinique, j’aimerais qu’il ne reste résolument plus rien de moi. Tout juste des cendres, dispersées avec un peu de chance je ne sais où – il faut d’ailleurs que je prenne les mesures qui s’imposent pour ne pas me retrouver malgré moi dans quelque tombe. En attendant, indépendamment de ces considérations dites avec sang froid (…), la vie bat son plein ! 🙂

  3. J’y suis née 51 jours avant Johnny
    …….trop rapidement….!!
    Ma mère en gardait un mauvais souvenir…!!

    Provenance : Courrier pour Windows

    ;;;;

    Provenance : Courrier pour Windows

  4. Ma fille est né dans cette clinique le 1 septembre 1988 le dr jouvin que ma accouché un homme extraordinaire. Merci pour votre témoignage.

  5. J’y suis née le 8 avril 1974
    Cette clinique a dû fermer au début des années 2000, j’aurai voulu y accoucher.
    Mais c’est le même médecin qui m’y a mis au monde qui m’a accouché !

  6. J’y suis née le 2 avril 1936. Ma mère m’a toujours dit que les chambres portaient des noms de fleurs. Je ne sais pas si c’est bien vrai et j’ai oublié le nom de la fleur de « ma » chambre.
    J’ignorais que cette clinique n’existe plus. J’étais allée la voir un jour.
    Ah ! Nous sommes beaucoup à y avoir vu le jour !

  7. Mon frère y est né le 09-10-57, Infirme Moteur Cérébral, réanimé 20 minutes, APGAR à 3, syndrome de Little. Accouchement préconisé : césarienne, pratiqué : voie basse. Je trouve tous ces renseignements à l’instant, dans les archives de mon frère, qui a 60 ans, et dont je deviens la tutrice. Quelques vies gâchées……
    Vive l’hôpital public !

  8. J’y suis née En 1962 et chose étonnante mon époux y est également né En 1964
    La chose amusante est que nous avons passé notre nuit de noce dans la villa Clara en 2010

  9. Je suis née en 1952 et deux de mes soeurs en 1957 et 1961 dans cette clinique..mes parents tenaient un café rue du cardinal mercier dans le 9ème..Johnny halliday y venait à ses débuts recuperer sa paye dans une enveloppe que l imprésario remettait a ma mère..on a été baptisées dans la même église de la trinite

  10. Pour moi aussi ce lieu « célèbre » fut celui de ma naissance

    Le 2 juin 1951 – un samedi matin à 11h15

  11. Mon fils Nicolas est né à la clinique Marie Louise, cité Malesherbes le 13 décembre 1992. Je garde le souvenir d’un quartier hors du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam