#Généathème : 100 mots pour Maria Joséphina Alberta Appolonia Valentina…

« 100 mots pour une vie » ! Voilà un exercice que j’affectionne particulièrement !
Déjà en 2013, je vous parlais d’Adèle, la grand-mère paternelle de mon mari.
L’an passé, je vous contais la vie d’Octavie, ma grand-mère paternelle, ainsi que celle d’un Poilu nommé René !
Cette année, il s’agit de ma trisaïeule maternelle : Maria Joséphina Alberta Appolonia Valentina JEANNE, née le 20 mars 1850 à May sur Orne (Calvados) :

Dentellière, tu te maries à 18 ans à peine… La vie te sourit !
Six enfants plus tard, tu intègres le clan des veuves.
La solitude te pèse t’elle cruellement… que tu trouves du réconfort au creux d’autres bras.
Ainsi, Constance JEANNE, ton septième enfant, nait hors mariage et vingt mois après le décès de Ferdinand, ton mari.
Crois-tu que le Ciel te punit… quand il rappelle à lui cette petite deux mois après sa naissance.
Le chagrin et la douleur t’étreignent’ ils… que tu restes seule de longues années avant de te remarier avec Auguste, un berger.
Tu as 53 ans et la promesse d’une vieillesse adoucie !

 

Publié par

evelyne

Généalogiste curieuse, passionnée par l’Histoire mais surtout par les petites histoires de la grande Histoire…

Une réflexion sur « #Généathème : 100 mots pour Maria Joséphina Alberta Appolonia Valentina… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam