Qui est mon Sosa 666 ? …

Suite à l’envoutant article de Elsasser Wurtzle et à l’heure où sorcières, fantômes, zombies et autres diables s’obstinent à nous jouer de vilains tours…  J’ai également cherché mon Sosa 666.

Autant vous l’avouer, j’ignore tout de mon ancêtre hormis qu’il est un homme puisque son numéro Sosa est pair.
Je ne connais ni son pays, ni sa ville ou son village, ni son métier, ni même sa langue maternelle.
Alors, le mauvais sort s’acharne t’il sur ma généalogie ?

Pragmatique, j’opterai plutôt pour une énorme épine car mon enquête m’entrainera hors de nos frontières accompagnée par mon Sosa 41,
Anna Joséphine KONJETSKY.
Je vous ai déjà parlé d’elle, ici et .

Son acte de décès mentionne le nom de ses parents :
– Joseph KONJETSKY (Sosa 82) X Marie-Thérèse BOCHMIN (Sosa 83)
C’est maintenant que les choses se compliquent mais un petit schéma devrait nous éclairer :

IMG_1978Pour résumer : 666 est le père de la mère du père de la mère de Anna Joséphine KONJETSKY… Simple, n’est-ce pas ?

Ce fut une réelle surprise que de découvrir cette branche puisque Anna Joséphine est née et a épousé Jean-François WALLON à Schweidnitz en Silésie, aujourd’hui Świdnica en Pologne.

La Silésie est une région qui s’étend sur trois états : la majeure partie au sud ouest de la Pologne, une autre partie se trouve au-delà de la frontière avec la République Tchèque et une petite partie en Allemagne.

Schlesien_1905
La ville de Świdnica fut conquise en 1632 par les Suédois sous les ordres de Torstensson et en 1741 par les Prussiens ; elle fut reprise en 1757 par les Autrichiens commandés par Nádasdy.
Reconquise l’année suivante par les Prussiens, avant qu’un coup de main autrichien la reprît en 1761. Reprise encore par les Prussiens en 1762 après une défense acharnée, elle resta en leur pouvoir et fut considérablement renforcée par quatre forts avancés. En 1807 les Français s’en emparèrent et rasèrent les ouvrages extérieurs. Rendue aux Prussiens après la chute de Napoléon 1er, elle retrouva ses fortifications en 1816.

Suédois, prussien, autrichien, français ou autochtone… Comment savoir qui est mon ancêtre et comment le trouver ? Je suis ouverte à toutes suggestions.

En conclusion, 666 n’est qu’une ombre errant quelque part en Europe Centrale… Comme c’est étrange… En numérologie, 666 est le chiffre du diable !
Mais que vient-il faire ici, celui-là ?

Vade retro Satana !… Oust… On ne sait jamais !

Et vous, avez-vous trouvé votre Sosa 666 ?

 

Sources et image : Wikipédia.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par

evelyne

Généalogiste curieuse, passionnée par l'Histoire mais surtout par les petites histoires de la grande Histoire et par la cuisine de nos ancêtres.

5 réflexions au sujet de « Qui est mon Sosa 666 ? … »

  1. Hé ! Mais je l’ai mon 666 !
    Il a pour patronyme Vérité, ce qui le dé-diaboliserait plutôt, pour autant avec un frère et un fils prénommés Toussaint il est bien de saison !! 🙂

  2. Merci pour la citation et bonne chance pour trouver votre 666!
    Cela m’a donné l’occasion de parcourir vos 2 autres articles concernant vos fantomatiques ancêtres, passionnants 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam