#ChallengeAZ… Conseil de famille…

En Bretagne, dans le Finistère, lorsque des enfants mineurs étaient principalement orphelin de père, un conseil de famille se réunissait.
Voici un cas d’émancipation, trouvé sur le site du CGF29 concernant des collatéraux de mon arbre :

Date de l’acte :  17/11/1742
Cour ou tribunal :  Cour royale de Morlaix et Lanmeur
Acte d’émancipation
Paroisse et Lieu-dit :  Métairie de Coatcongars
Père des mineurs :  LE LAVIEC Jean, décédé
Mère des mineurs :  LAOUR Françoise, décédée
Pupilles (enfants mineurs placés sous tutelle) Anne et Claude

Conseil de famille (témoins) :+Jean le Laviec décédé depuis 10 jours en la métairie de Coatcongars x +Françoise Laour Anne 23 ans 9 mois 10 jours (N 31 janvier 1719)-
Claude 20 ans 11 mois 20 jours (21 Novembre 1721)
Jean le Laviec (s), leur frère demeurant en la métairie de Coatcongars

François le Laviec, cousin germain des mineures demeurant au lieu de Ty Balan en Plouezoch
Jean le Guilcher x Anne Moyou, parente du tiers au quart, demeurant au lieu du Cosquer en Garlan
Vincent le Laviec, parent au tiers degré, demeurant au lieu de Toul a Lan en Plouezoch

François Tilly x Anne Piriou, parente des remontrantes du tiers au quart degré, demeurant au lieu de La Roche
Pierre Morvan (s), parent au quart degré, demeurant au lieu de Coatmenguy en Ploujean
Jean Laour (s), oncle germain des remontrantes demeurant au lieu de Guernennic en Plouigneau
Jean Carn (s), oncle remué de germain des mineures demeurant au lieu de Rhun Guen en Plougasnou
Guillaume Guillou idem, demeurant au lieu de Traon ar Rhun en Plougasnou Jean Barvet (s) x Constance Carn idem, demeurant au lieu de Goasven en Plougasnou
Guillaume Merer (s) x Marie Carn parente du tiers au quart degré, demeurant en la métairie de la Villeneuve en Ploujean
François Merrer (s), parent au quart degré, demeurant au lieu de Kerdude en Ploujean


Voilà ce qu’on appelle une généalogie à la mode de Bretagne. Vous conviendrez que « l’oncle remué de germain », ça secoue, n’est-ce-pas ! 😃
Mais, revenons à mon sujet !…

La loi contrôlait le futur des orphelins. Pour se marier, ils devaient obtenir un décret : concrètement, il s’agissait d’un acte passé devant la justice locale (seigneuriale ou royale) par lequel des membres de la famille proche, à défaut du père décédé, autorisaient le mineur à contracter mariage.

C’est pourquoi, dans mon cabinet de curiosités, il y a des décrets de justice dits décrets « Bodister », « Crechonvel » ou Trogoff » du lieu des juridictions !

Voici quelques exemples d’ancêtres ayant bénéficié de ces décrets :

– le 17/05/1740 à Ploujean (29) Jean LE LAVIEC, Sosa 462, 21 ans, épouse Barbe STEUN, Sosa 463, 21 ans.
Jean bénéficie d’un décret Bodister, le 11/01/1740. Son père Pierre est décédé le 25/12/1683.

– le 26/01/1761 à Ploujean, Jeanne LE LAVIEC, Sosa 231, 18 ans, épouse Allain MORVAN, Sosa 230, 19 ans.
Allain bénéficie d’un décret Crechonvel, le 15/12/1760. Son père Yves est décédé le 21/01/1750.

– le 30/07/1726 à Plouegat-Moysan (29), Marguerite LEMERCIER, Sosa 479, 19 ans, épouse Guillaume KERVOLLIER, Sosa 478.
Marguerite, orpheline de son père, François, bénéficie d’un décret Trogoff, le 18/07/1726.

Et vous, à quelles spécificités de justice devaient faire face vos ancêtres mineurs pour se marier ?




Sources :
Cercle généalogique du Finistère -cgf29

Image : Pixabay.com

4 réflexions sur « #ChallengeAZ… Conseil de famille… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *