ChallengeAZ… Guerre…

-Bonjour ! Je suis d’humeur chagrine, ce matin ! Mon intuition me dit que tu vas parler de Guerre !

– Malheureusement, je ne peux pas éluder le sujet car Gizy a été profondément marqué par les guerres et les invasions comme toute la région.
Le devoir de mémoire est important… Ne pas oublier pour éviter que les choses ne recommencent.
Ici, il s’agit de la Première Guerre Mondiale… la Grande guerre !

Le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France. A peine, un mois plus tard, l’ennemi s’approprie Gizy.

Document Philippe HANYS – Gizy -1914

A partir de là, les habitants vont subir 1505 jours d’occupation.
Journellement, ce sont perquisitions, réquisitions, vexations, exactions, intimidations, prise d’otages avec demande de rançon, déplacement de population… Tout y passe !
Même, l’église est dépouillée et est transformée en Ambulance.

L’ennemi a pour principe de dépouiller complétement la population, petit à petit, pour faire durer le plaisir et la faire souffrir moralement…
Les allemands disaient :  » Nous sommes chez nous » et ceux qui les gênaient étaient mis à la porte de leur logement et reléguer dans des bâtiments.
Ainsi, le 14 novembre 1917, ils évacuèrent à Fourmies dans le Nord environ 200 habitants.
raconte Philippe dans son mémoire : « Mon village dans la guerre ».

J’imagine ce que mes grands-parents et leurs enfants ainsi que toute la population ont du endurer pendant cette période.

Document Philippe HANYS – Gizy – La rue principale -26 mai 1915
Document Philippe HANYS – GIZY gare- Atelier réparation des canons – 1916
Document Philippe HANYS – Gizy -Soldats allemands – 1916
Document Philippe HANY – GIZY – Soldats allemands – 1616


Document Philippe HANYS – GIZY – La rue de Moncornet -1917 – Hostellerie aujourd’hui disparue

Les écoliers subissent également les tourments de l’occupation :

Document philippe HANYS – Gizy – Rapport de Mr HENNEQUIN, instituteur – 1918


-Pourquoi faut-il que les humains se fassent la guerre ?

-Un proverbe dit : « On ne fait la guerre que pour faire enfin la paix ! »…
Mais, il faut croire que les Hommes aiment se battre car après cette Première Guerre Mondiale, une seconde viendra à nouveau faire trembler le monde !
Mais ça, c’est une autre histoire

A demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *