#ChallengeAZ… Véhicules

Bonjour,
Nous allons nous promener ! J’adore entendre un moteur ronronner et rouler le couvercle dans le vent !


Certainement pas ! Je te rappelle que nous sommes confinées !

Document Philippe HANYS – GIZY – Publicité marchand de Vélocipèdes
Document Philippe HANYS – GIZY – Voiture cour de la ferme du Prieuré
Document Philippe HANYS – GIZY – Grand’rue – 1928

Quand Gizy entre dans l’ère moderne, les voitures envahissent le paysage même s’ils sont encore l’apanage des classes aisées…

Dans ma famille, il a fallu attendre le dernier tiers du XXe siècle, pour qu’enfin, nous achetions un véhicule… Je suis la première génération à avoir obtenu un permis automobile… et, oui !
Mon père se déplaçait en Vélo et d’après ses dires, mon G.P en possédait un, également, mais si j’en crois la publicité ci-dessus, c’était un Vélocipède.

Rien de plus banal, d’ailleurs, les médias n’en ont point parlé !
Alors que jadis, à Gizy, un fait divers a fait la « une » des gazettes !

En octobre 1908, une enfant de trois ans est renversée par une automobile traversant le village. Le chauffeur n’est autre que le Prince Albert 1er de Monaco, propriétaire du domaine de Marchais, situé à quelques kilomètres de Gizy.
En bon prince, Albert 1er emmène, lui-même, la jeune blessée à l’Hôtel-Dieu de Laon.

Journal La Lanterne – Octobre 1908 – Gallica BnF

Ha, ha… Tout ça pour un fait-divers ! Tu ne te fatigues pas beaucoup !

Un fait-divers certes, mais un fait-divers princier !
A demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *