L’Avent… Jour 17…

Quand secs sont les Avents, abondant sera l’an.

Derrière la fenêtre du jour, il n’y a aucun événement chez nos ancêtres.

Mais, j’ai découvert la preuve que le Père Noël existe vraiment.
Voici son arbre généalogique :

 

 


Source : www.perenoel10.unblog.fr

Image calendrier : Collection personnelle
Dicton du jour : www.un-poeme-.fr

L’Avent… Jour 16…

Le mois de l’Avent est de pluie et de vent, tire ton bonnet jusqu’aux dents.

Le mercredi 16 décembre 1874, Georges Etienne LACAINE, Sosa 126, s’éteint dans sa maison située au hameau du Val de Laize à May-sur-Orne dans le Calvados. Il a 78 ans.
Il est alors marié à Rose GUESNEL, 66 ans et sans profession.

Georges Etienne est né le 19 février 1796 (30 pluviôse an IV) à Bonnemaison, mais sa naissance n’est enregistrée que le 4 avril 1796 (15 germinal an IV).

Il est tour à tour domestique de haras, domestique meunier, carrier et dit propriétaire.

Le 25 novembre 1820, à 24 ans, il épouse Marie-Anne ORESME (1799-1852), Sosa 127.
Ils ont deux filles Constance Eliza (1823-1895) et Victoire (1825-1859), Sosa 63.

 

Sources : A.D Calvados May sur Orne – Bonnemaison
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr
Image : collection personnelle

L’Avent… Jour 15…

À la Saint Ninon, décembre trop beau, été dans l’eau.

Derrière la fenêtre du jour, se cachent une mère et son fils aîné nés le même jour.

Eugénie BAILLY est née le 15 décembre 1882 à Niort dans les Deux-Sèvres.
Son père, Jean-Baptiste est employé aux chemins de fer d’Orléans et sa mère, Marie Antoinette LOCHET est giletière.
Eugénie exerce le métier de couturière.

En 1901, à 18 ans, elle épouse à Orléans, Georges ACHON, un collatéral de Monsieur. Il est gardien de prison et il a 25 ans.
Georges est un descendant de Jean ACHON X Marguerite VALEIX, Sosa 32 et 33.

De leur union, naissent deux garçons :
– Jean Julien, le 15 décembre 1903 à Orléans
– Georges Jr

Sources : A.D Loiret – Deux Sèvres – Haute Loire
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr
Image : Collection personnelle

L’Avent… Jour 14…

Quand en hiver est été mais en été l’hivernée, cette contrariété ne fit jamais bonne année.

 

Derrière la fenêtre du jour se trouvent deux naissances collatérales de mon ascendance maternelle :

Georges Etienne FOUQUES est né le samedi 14 décembre 1872 à May sur Orne dans le Calvados. Il est troisième d’une fratrie de sept enfants.
Ses parents Ferdinand Alphonse Henri, carrier et Maria Joséphina Alberta Appolonia Valentina JEANNE sont mes Sosa 30 et 31.
Je vous ai conté sa mort tragique lors du ChallengeAZ au mois de juin dernier.

Elise Marie Flavie BERTHAULT est née le  dimanche 14 décembre 1884 à Saint-Rémy-sur-Orne dans le Calvados.
Elle est l’avant dernière sœur de mon grand-père maternel, la fratrie comptant six enfants.
A 18 ans, elle épouse un certain Georges AUGUSTE, le 23 août 1903 à Saint-Rémy.
Elle décède le 17 février 1968 à Caen. Elle a 83 ans et elle est veuve.

 

Sources : A.D Calvados May sur Orne – Saint Rémy sur Orne ; Mairie de Caen
Image : Collection personnelle
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr

L’Avent… Jour 13…

À la Sainte-Luce, le jour croît d’un saut de puce.

img_2356

 

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de naissance de Reine Constance Angelina DOUVILLE, née le 13 décembre 1832 à Mondeville dans le Calvados.

Nous n’avons pas de liens directs. Elle est, ce que l’on appelait auparavant, « une pièce rapportée ».

Elle est ouvrière en dentelle et à l’âge de 18 ans, elle épouse Jacques Alexandre FOUQUES, né le 28 août 1825 à Mondeville.
Jacques Alexandre est le frère aîné de mon Sosa 60, Alphonse Adolphe Aimé.

 

Sources : A.D Calvados – Mondeville
Image : collection personnelle

L’Avent… Jour 12…

À la Saint-Corentin, le plein hiver glace le chemin.

img_2355

Derrière la fenêtre du jour se cache Marguerite MOURET, Sosa 25 de Monsieur.

Elle est l’arrière arrière grand-mère de son grand-père maternel.

Dernière enfant d’une fratrie de neuf enfants, elle est née le 12 décembre 1819 à Virargues dans le Cantal.
Ses parents, Jean & Marianne AGUTTES sont cultivateurs.

Le 11 janvier 1843, elle épouse un autre Jean MOURET, un cousin.

Ils ont deux fils, Jean-Pierre (1844-1898) et Jean (1846-1859)

Marguerite disparaît le 21 mars 1859 à 39 ans, quelques jours après son fils Jean.

Sources : A.D Cantal – Virargues
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr
Image : Collection personnelle

 

L’Avent… Jour 11…

 Tel temps à la Saint-Daniel, même temps à Noël.

img_2354

Jean Louis Victor MEREAUX voit le jour le 11 décembre 1825 à Athies-sous-Laon dans l’Aisne. Il est le second d’une fratrie de onze enfants.
Ses parents sont Louis François et Marie Louise Marceline LAVANCIER, Sosa 22 et 23.
Touché par le sort, le couple perdra cinq nourrissons avant l’âge de deux ans.

Témoin de son époque,  Jules Michelet (1798-1874) écrit  : « Le berceau est pour la plupart des enfants un petit moment de lumière entre la nuit et la nuit. » pour expliquer l’indicible.

Le moment de lumière est éphémère pour Jean Louis Victor qui s’envole au royaume des anges, le 5 mai 1826. Il a 5 mois.

Sources :
Morel Marie-France, « La mort d’un bébé au fil de l’histoire », Spirale, 3/2004 (no31), p. 15-34.
A.D Aisne Athies-sous-Laon
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr
Image : Collection personnelle

L’Avent… Jour 10…

  À la Sainte-Julie, le soleil ne quitte pas son lit.

img_2349

Aujourd’hui, nous restons en Auvergne où deux aïeules de Monsieur sont nées un 10 décembre.

Tout d’abord, Louise PRADAL, Sosa 17, née le mercredi 10 décembre 1806 à Lorlanges dans la haute-Loire.
Elle est la troisième et avant dernière fille, non pas d’une fratrie mais d’une sororie.
Ses soeurs se nomment Antoinette, Marguerite et la petite dernière, Anne.
Ses parents, Joseph & Marie CHAMBON sont cultivateurs.
A l’âge de 34 ans, le 17 février 1841, elle épouse Jean ACHON. Ensemble ils ont deux enfants : Anne et Jean, l’arrière grand-père.
Louise s’éteint le dimanche 3 décembre 1876, à 69 ans.

Enfin, la vie de Françoise CHAZAL née le mercredi 10 décembre 1817 à Bournoncle Saint-Pierre est de courte durée.
Elle fait, hélas, partie de ses petits anges partis trop tôt, trop vite…
Ses  parents, Gabriel, Sosa 40 & Louise COUTAREL, sa première épouse, la perdent le samedi 17 octobre 1818. Elle a 10 mois.

Sources : A.D Haute-Loire Lorlanges et Bournoncle Saint-Pierre
Image : Collection personnelle
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr

 

L’Avent… Jour 9…

  De Sainte-Léocadie à Sainte-Nicaise, les gelées naissent.

img_2348

Derrière la fenêtre du jour, on célèbre le 9 décembre 1761 dans l’église de Virargues. le baptême de la petite Marie AGUTTES, née le jour d’hier, .

ob_473ad4_dsc04269-gf-eglise-de-virargues
Elle est la dernière d’une fratrie de quatre enfants.

Ses parents, Pierre & Catherine CHARBONNEL, sont brassiers. Ils sont les Sosa 196/204 et 197/205 de Monsieur.
Ses parrain et marraine sont Pierre AGUTTES et Hélis AGUTTES, qui ne sachant pas écrire, n’ont pas signé l’acte.

Pierre peut-il être à la fois père et parrain ?

 

Sources : A.D Cantal – Virargues
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr

Images : Eglise Virargues- Blog de Papou Poustache – www.cpauvergne.com
                Calendrier Avent – Collection personnelle

L’Avent… Jour 8…

  Jour de l’Immaculée, ne passe jamais sans gelée.

img_2347
Derrière la fenêtre du jour se cache, François WALLON,  le troisième fils de Jean-François WALLON et de Anne KONJETSKY, mon fameux soldat napoléonien et son épouse silésienne, Sosa 40 & 41.

François WALLON est né le 8 décembre 1813 à Brest dans le Finistère au moment où son père devenu « vétéran », achève son service militaire.

François ne connaîtra pas sa terre natale car la famille retourne vivre à Athies-sous-Laon dans l’Aisne, le berceau paternel.

Le 22 octobre 1834, à 20 ans, François, manouvrier, épouse Marie Rose Séraphie ALLART, une jeune fille du village.

Veuf, il décède à l’âge de 65 ans, le 21 janvier 1879 à l’Hôtel-Dieu de Laon.

 

Sources : A.D Aisne – Athies-sous-Laon
Image : collection personnelle
Dicton du jour : www.mon-poeme.fr